Chateau de Chantilly

Le Château de Chantilly est une petite propriété blottie entre le tertre de Fronsac et les berges de la rivière Espérance (la Dordogne).Appellation Bordeaux supérieur et Canon Fronsac.

chateau de chantilly

Historique

Ancienne propriété de la famille Moueix (par ailleurs propriétaire du célèbre Château Pétrus), le Château de Chantilly est une petite propriété blottie entre le tertre de Fronsac et les berges de la rivière Espérance (la Dordogne).
La qualité des cépages choisis, l’âge des vignes (plus de 60 ans), l’exposition privilégiée, le terroir argilo-marneux des bords de la Dordogne confèrent à la vigne une qualité rare permettant de produire un vin capable de satisfaire l’amateur de Bordeaux le plus exigeant.

La taille modeste de la propriété permet d’y veiller avec attention et d’y apporter tous les soins qu’elle mérite.
Ici, la travail de la vigne se fait à l’ancienne : pas de désherbant, mais des labours. Les traitements sont établis selon les principes de la lutte raisonnée pour en limiter le nombre au strict nécessaire. Les méthodes culturales les plus rigoureuses sont utilisées et la vigne est effeuillée à la main.

Les vendanges, parcelle par parcelle, sont manuelles; les grains sont récoltés à parfaite maturité, et chaque cagette est triée à la main.
Les manutentions sont réduites au maximum pour que l’intégrité des grappes soit conservée.

La vinification est réalisée avec le plus grand soin sous le contrôle d’un œnologue expert, Athanase Fakorellis, conseiller des plus grands crus bordelais. La fermentation alcoolique est menée avec précaution pour conserver les arômes, et la fermentation malolactique est effectuée en barriques.

Tous ces soins concourent à produire un vin d’appellation Bordeaux et Bordeaux Supérieur structuré avec beaucoup de matière et de volume, long en bouche et apte à vieillir.

Le vignoble

La situation

Château de Chantilly est une propriété fort ancienne au site incomparable qui se trouve à l'ouest de Libourne, de l'autre côté de la rivière Isle.

Ses bâtiments datent pour certains du XVIème siècle et sur l'étiquette, on peut y voir la porte principale.

Ses vignes s'étendent du flan méridional du fameux coteau argilo-calcaire en pente douce de Canon (lui même un prolongement de la Côte de Saint-Émilion) jusqu'au plaines alluviales de la Dordogne dont les méandres serpentent à quelques mètres de là.

Le relief accidenté de la région empêche la stagnation des eaux et la proximité des rivières protège les vignes des gelées.

Le terroir

Les terres alluviales en bordure de la Dordogne sont propices à la culture de la vigne.

Elles jouissent d'un microclimat leur évitant les gelées hivernales. Comme les terres du Médoc avec l'estuaire de la Gironde, les terres du Libournais et du Fronsadais sont traversées par les méandres de la Dordogne.

Entre le tertre de Fronsac et la rivière Espérance, le coteau méridional descend en pente douce offrant à la vigne les terres et l'ensoleillement idéal pour son plein épanouissement.

Déjà, du temps de Charlemagne, le terroir était réputé et Richelieu lui même des années plus tard fut un grand amateur des vins qui y étaient produits

L'encépagement

Merlot Noir

Description : grappes moyennes, cylindriques, lâches parfois ailées ; baies sphériques, petites à moyennes, de couleur bleu noir (existe également en rose et en gris. Le merlot blanc n'est pas la forme blanche du présent cépage mais seulement une ressemblance), peau à épaisseur moyenne, pulpe juteuse de saveur agréable.

Arômes de cassis, cerise, cuir, épices, fraise confiturée, mûre, notes animales (gibier), prune, notes de prunelle, pruneau, réglisse, truffe, violette…

Le Merlot noir entre à 85% dans l'assemblage du Château de Chantilly, et à 100% pour le Chäteau Canon.
Cabernet franc

Cabernet franc

Description : grappes petites, cylindro-coniques, lâches, parfois ailées ; baies petites, sphériques très pruinées d'aspect, noir bleuté, pellicule fine, jus sucré un peu astringent.

Donne un vin de qualité, parfumé, moins coloré que celui obtenu avec du cabernet-sauvignon et moins riche en tannins permettant ainsi un vieillissement plus rapide.
Arômes de cacao, cassis (quelquefois mêlés à des notes végétales de bois de ronce), coing, feuille de lierre, fougère, fraise, framboise, poivre sec, poivron vert, sous bois, violette…

Le Cabernet-Franc entre à 10% dans l'assemblage du Château de Chantilly.

Côt ou Malbec

Description : grappes moyennes, avec généralement deux ailerons, assez lâches ; baies sphériques, moyennes, noires, peu juteuses.

Donne un vin très fruité, coloré, riche en tannins. Peut se boire rapidement. Est souvent utilisé dans la production de vins rosés. Arômes de cuir, jasmin…

Le Côt (ou Malbec) entre à 5% dans l'assemblage du Château de Chantilly.

C'est le mélange harmonieux entre ces trois cépages qui donne au vin de Château de Chantilly son goût incomparable cette complexité, cette longueur et cette capacité à bien vieillir en bouteilles.

Les vendanges

La date des vendanges est un événement majeur à Château de Chantilly : elle doit correspondre à une maturité optimale des grappes.

Des prélèvements réguliers sont effectués dans les parcelles et des analyses précises sont menées (maturité phénolique – présence de sucre – acidité – dureté des tanins) pour déterminer la période la plus favorable.

Les conditions météorologiques rentrent aussi dans ces précisions et pour le raisin comme pour les vendangeurs le beau temps est préférable à la pluie.

Selon le nombre de vendangeurs et d'amis venus prêter la main en passant un bon moment au cœur des vignes, (vous pouvez toujours poser votre candidature), les vendanges peuvent s'étendre sur 2 à 5 jours.

Le raisin est ramassé et placé en cagettes ; chaque vendangeur ne sélectionnant que le premier choix.
Arrivé en cagettes au chai, le raisin est placé sur une table de triage motorisée ou vont s'affairer quatre personnes chargées d'éliminer les feuilles oubliées, les grappes les moins jolies ou pas assez mûres.

A ce stade, on peut prétendre « rentrer dans les cuves » une vendange de qualité.

La vinification

Une fois le raisin amené en cagettes jusqu'au cuvier, une table de tri amène la sélection des meilleures grappes et élimine de façon impitoyable les grains verts, abimés ou suspects.

Après être foulé et égrappé, le raisin est amené dans les cuves par un mécanisme élévateur sans aucune utilisation de pompes susceptibles de torturer les grains.

Là, dans le silence du cuvier, une macération préfermentaire à froid de 4 à 5 jours permet de développer dans des conditions optimales les arômes de fruits.

Vient ensuite la fermentation alcoolique contrôlée elle aussi par un système de thermorégulation afin de stabiliser la température. Selon les années, la durée de cuvaison est de l'ordre de 15 à 18 jours.

Un premier décuvage est alors réalisé avant la mise en barrique pour y effectuer la seconde fermentation, dite « fermentation malolactique », parachévant le vin.

Un dernier mouturage et le vin remis en barriques va désormais, pendant 12 à 15 mois, à l'ombre et au silence du chai, lentement se transformer, maturer, évoluer…

Quelques mouturages réguliers complétés par des analyses microbiologiques permettront d'attendre la mise en bouteille.

Les millésimes

millesimesUn millésime de Château de Chantilly est l'expression à la fois du terroir, de sa typicité mais aussi de l'année et de ses caractéristiques météorologiques : pluviosité, ensoleillement, rigueur de l'hiver, canicule (2003).

Chacun des millésimes conservera donc un air de famille du au mode de vinification (la griffe du vigneron), au terroir, aux cépages mais sera différent en fonction des caractéristiques de l'année qui l'a vu naître.

Un peu comme les enfants ayant un air de ressemblance car tous issus des mêmes parents, chaque millésime possède son propre caractère.

En règle générale, les vins de Château de Chantilly sont des vins structurés et complexes, riches en sensations, aptes au vieillissement grâce à leur structure mais qui peuvent être bus jeunes en raison de leur forte proportion en merlot qui donne ses arômes de fruits au vin dès sa jeunesse.

Les millésimes disponibles à la vente sont à ce jour :

L'élevage

L'élevage se fait en barriques de chêne pendant 9 à 12 mois. Les barriques sont en chêne français à 80%, en chêne européen à 15% et en chêne américain à 5%.

Elles sont renouvellées par quart chaque année et les tonneliers sont des professionnels réputés pour leur sérieux et leur savoir-faire.

Les barriques sont placées à l'ombre, à l'abris des courants d'air et des variations brutales de température dans un chai à barriques dont toute la partie boisée est en chêne massif non traité pour éviter toute contamination éventuelle du vin.

Travaux

vigne au chateau de chantilly

À la vigne

Les travaux d'hiver à la vigne comme les labours, la taille, le triage des bois, les plantations sont largement perturbés cette année par une météo très pluvieuse. Les pluies abondantes ont rendu difficile l'accès au rangs de vigne et les sols détrempés rendent les travaux encore plus pénibles qu'à l'ordinaire.
Il faut que les terres soient "réessuyées" (c'est à dire plus sèches) pour pouvoir préparer les plantations à venir dans les parcelles de CANON FRONSAC récemment achetées.

Dans les chais

Le vin en barrique et en cuve est surveillé et soutiré régulièrement.

À la propriété

Les travaux de rénovation sont ralentis eux aussi à cause du mauvais temps, les toitures sont achevées, le gros œuvre aussi.
Quelques photos pour mieux se rendre compte de la difficulté actuelle à faire avancer le chantier.